La photo argentique

 

Pellicule PhotoLe Lean est avant tout un état Pellicule Photod’esprit

 

S’il est difficile de définir ce qui est Lean, il est
nettement plus facile de définir ce qui ne l’est pas.

Le monde qui nous entoure regorge d’exemples qui ne sont
pas Lean et dont nous n’avons pas toujours conscience.

 

 

La photo argentique

 

Appreil photo Soufflet

 

Pas Lean

 

Fantastique outil, elle a accompagné tant de vies et nous laisse un si bel héritage. Elle a été le témoin de notre histoire depuis la fin du
19 ième siècle. Elle est à l’origine de grandes passions, de belles carrières, mais aussi d’une nouvelle forme d’Art …

Je me devais de lui rendre hommage.

Mais voilà, la photo argentique apparait aujourd’hui comme
une vieille dame.

 

Elle a de nombreux défauts dus au fait de l’utilisation d’une pellicule. Le processus d’obtention des photographies est long, couteux et polluant.

 

 

La photo numérique

 

Appreil photo Numerique

 

Beaucoup plus Lean

 

Les photographes puristes et professionnels l’ont longtemps boudé.

Aujourd’hui, ils l’ont tous adopté
(je ne parle pas de quelques irréductibles Gaulois…).

Mais le plus simple est encore de lister tous les avantages de la photo numérique par rapport à son ainée la photo argentique.

 

Le client est content, car :

 

  • Les capteurs actuels permettent d’obtenir une telle résolution, que l’œil humain ne perçoit plus la différence entre argentique et numérique, même lors d’agrandissement

 

  • Le photographe peut prendre autant de photos qu’il le souhaite.
    Les cartes mémoires ont des capacités impressionnantes et leur coût est incroyablement bas. De plus, pour les plus gourmands, leur taille et leur légèreté les rendent tellement pratiques à utiliser qu’il est possible d’emporter un jeu de cartes dans sa poche

 

  • Il est possible de visualiser la photo que l’on vient de prendre immédiatement !

 

  • Il n’est plus obligatoire de faire développer ses photos pour les voir.
    Il suffit de les décharger sur son ordinateur. Cela signifie un accès à ses photographies sans attente, sans pollution (plus de pellicule ni de produits chimiques pour le développement) et pour un coût absolument dérisoire

 

  • La probabilité d’obtenir “la photo d’enfer” est plus importante.
    En effet, puisque vous n’êtes quasiment plus limité en nombre de photos, vous pouvez prendre 50 photos moyennes pour une qui sera exceptionnelle. Ce n’est pas pour rien que la plupart des appareils photo numériques actuels proposent un mode rafale

 

  • Si toutefois vous désirez encore constituer un album photo (bien plus pratique pour montrer aux grands parents les exploits de leurs petits enfants …), il existe sur Internet une offre pléthorique de sites qui vous permettent de stocker et développer vos photos.
    Là encore, vous ne faites développer que celles que vous souhaitez, pas une pellicule entière de 24 dont seules 2 sont belles …

 

  • Autre atout du numérique, le stockage.
    A part l’album, qui je le rappelle, ne contient que le “top du top”, un DVD ou même un petit disque dur peuvent garder au chaud des dizaines, voire, des centaines de milliers de vos œuvres. Plus besoin de longues boites de diapos, de petits cylindres à négatif ou de pochettes plus ou moins épaisses …

 

  • Avec un peu d’expérience, nous apprenons vite que montrer à nos amis des centaines de photos de notre dernier voyage au bout du monde … les lasse rapidement. Une plage avec des palmiers, c’est sympa, 10 plages avec des palmiers … 😉
    Et que dire des parents admiratifs de leur progéniture qui vous la font voir sous tous les anglesdans toutes les situationsen dix exemplaires!
    Or organiser un petit diaporama en sélectionnant quelques photos sans avoir à passer en revue 20 pochettes pleines est souvent l’assurance que tout le monde prenne du plaisir … sans s’endormir

 

  • Un autre avantage indéniable est la possibilité de partage et de diffusion.
    Vous vivez de l’autre côté de la planète, à l’autre bout du pays, … hop, un email avec quelques jpg en pièces jointes et votre famille voit vos “futurs souvenirs” se créer en direct. Pas comme la carte postale qu’ils reçoivent quinze jours après votre retour.
    Aujourd’hui, certains appareils vous permettent même, via WiFi, d’envoyer directement vos plans sur les réseaux sociaux comme Facebook ou Twitter …

 

  • Même si j’en suis peu adepte, les logiciels de retouches de photos permettent parfois d’améliorer ou d’agrémenter vos œuvres.
    La presse de mode ne s’y est pas trompée et en abuse allègrement

 

  • Loin d’être un spécialiste, il me semble néanmoins que la course à l’électronique peut placer dans vos mains de véritables petits bijoux technologiques pour un prix raisonnable.
    De plus, ces petites merveilles sont utilisables aussi bien par les néophytes qui choisiront le mode automatique, que par les experts qui préféreront pousser leur joujou dans ces fonctions extrêmes.
    Pour quelques centaines d’euros, vous deviendrez l’heureux propriétaire d’un bon Réflex numérique

 

  • Dernier point qui me vient à l’esprit, la démocratisation.
    En effet, le fait de pouvoir prendre des photos, les visualiser et les effacer est un avantage fabuleux pour apprendre “La Photo”.
    Vous modifiez un réglage, vous constatez l’effet immédiatement. Pour du PDCA, c’est du PDCA!
    Par ailleurs, ces possibilités ont donné naissance à une offre incroyable de blogs et d’articles vous expliquant par le détail l’art de la photographie

 

 

 

 

 

Et vous, percevez-vous d’autres avantages que je n’aurais pas cités ?

 

 

 

 

Taggé , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *