Le Muda d’état

Ou l’exemple d’un beau Muda organisé par l’état

 

 

Si vous suivez mes modestes articles, si vous êtes un mordu de Lean, …

alors vous connaissez les 7 Mudas.

 

 

Si vous êtes un peu plus pointus …

vous connaissez aussi le 8ième Muda.

 

 

Comme vous le savez, notre monde est rempli de Muda de toutes sortes. Nous les retrouvons partout et tout le temps. Moi-même, je suis un gros générateur de Muda. Comme vous, comme nous tous … mais conscient de cet état de fait …

 

… nous essayons de nous améliorer !

 

 

Exemple de Muda d’état

 

 

J’ai nommé :

 

La déclaration de TVA

 

Pour toute entreprise soumise à TVA, elle est obligatoire. Vous devez la faire tous les mois !!!

Vous ne pouvez pas y couper … sauf à vous exposer aux sanctions dont le Fisc et l’état ont le secret …

Nous sommes en présence d’un Muda obligatoire, institutionnel. Un Muda organisé et géré par l’état.

 

 

La déclaration

 

Tous les mois, l’entreprise doit faire le compte de la TVA collectée auprès de ses clients.

Tous les mois, l’entreprise doit faire le compte de la TVA versée à ses fournisseurs lors d’achats (Matières premières, biens divers, services, …).

 

La part prélevée auprès des clients doit être payée au Fisc.

La part versée aux fournisseurs est déduite.

 

Si votre entreprise apporte de la valeur ajoutée, alors le produit vendu à votre client sera plus cher que la seule matière que vous avez achetée.

Ainsi, tous les mois vous versez au Fisc (et donc à l’état) la différence de TVA.

 

Jusque là tout est simple et clair.

 

 

Entreprise en B to B

 

Le “B to B” signifie “Business to Business” (d’entreprise à entreprise) par opposition au “B to C” qui signifie “Business to Customer” (d’entreprise à client final). Ainsi, toute entreprise qui fonctionne en B to B n’est qu’un maillon d’une Supply Chain étendue. Seul, le dernier maillon vend au client final.

 

La grosse majorité des entreprises de notre pays fonctionne en B to B. C’est mon cas. Je n’ai pas de client qui soit un particulier.

À une exception près, tous mes clients sont eux aussi des “B to B”.

De même, chaque achat fait par mon entreprise dans le cadre de son activité donne accès à déduction de TVA.

 

 

Il est où le Muda ?

 

Vous allez vite comprendre.

La TVA que je collecte auprès de mes clients, mon client peut la déduire (puisque je suis son fournisseur) lors de sa déclaration.

La TVA que je paie (à mes fournisseurs) lors de mes achats, je peux la déduire lors de ma déclaration.

 

Puisque le Fisc permet à mon client de déduire la TVA que ce même client m’a versée …

puisque le Fisc me permet de déduire la TVA que j’ai payé à mon fournisseur …

 

 … alors l’opération est à somme nulle !

 

Dès lors :

 

Pourquoi le Fisc/l’état nous emmerde-t-il tous les mois

à faire une déclaration de TVA ?

 

En effet, tous les mois ce sont des dizaines de milliers d’heures passées dans nos entreprises à faire une déclaration (et des versements). Heures qui ne servent à rien, puisque ce qui est donné d’un côté est déduit de l’autre.

 

Oui, je sais; vous allez me répondre que pour lutter contre la fraude à la TVA, etc., etc. La bonne excuse.

Je crois surtout que cela permet à l’état de ne pas attendre que le client final ait réglé sa TVA pour pouvoir la toucher.

En effet, avec le mode de fonctionnement actuel, la TVA est réglée au fur et à mesure de l’ajout de valeur durant le cycle de fabrication du produit. Ainsi, l’état peut placer (et il ne s’en prive pas)  cet argent qu’il reçoit tous les mois …

 

Donc, non seulement il y a une taxe sur la richesse que nous produisons (la TVA), mais en plus cette taxe va générer des intérêts… pour l’état.

 

 

Où est la simplification administrative ?

 

J’ai bien peur qu’elle ne soit restée au fond des cartons … des promesses électorales.     😉

 

Il suffirait de dire que toute transaction effectuée dans un cadre “B to B”

ne donne pas lieu à TVA … et le “tour”serait joué.

 

Vous êtes client final, vous payez et votre facture contient de la TVA. Votre fournisseur la déclare et la règle au fisc. C’est OK.

Vous êtes une entreprise, vous payez et votre facture reste “Hors Taxe”.

 

La compétitivité des entreprises passera aussi par

le temps qu’on évitera de leur faire perdre !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

2 réponses à Le Muda d’état

  1. Dio Brando dit :

    MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA MUDA !!!!


    • Bonjour Dio,

      je vous remercie d’avoir pris le temps de lire l’article ainsi que pour votre commentaire frappant de concision.

      On peut dire qu’il va à l’essentiel… 😉

      Bien cordialement,

      Eric Calmettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *