Y a du soleil et des nanas …

Ça y est ! Elles sont là ou presque … les vacances

 

soleil souriant

 

Oui, je sais, vous ne partez pas tous vers le soleil et la plage pendant vos vacances.

 

Certains partent à la montagne, à la recherche de la fraîcheur et du calme, d’autres partent à la campagne, à la recherche … heuuuu … du calme …

 

J’en connais même qui partent en Islande, si, si, à la recherche de “l’hiver en plein été” …    😉    (magnifique Islande).

 

 

Mais aujourd’hui, je souhaite vous parler des vacanciers qui descendent dans le sud, vers le soleil et les plages, pour se jeter à corps perdu dans la frénésie estivale. J’en fais partie …     Smiley triste  et   face-grin

 

face-grin Parce que soleil, chaleur, détente, mer/océan, sport un peu, apéros beaucoup, copains/famille souvent, … et jolies nanas mais chuuuuuuuuut !!!      😉

 

Smiley triste  Parce que du monde, du monde, du monde !

 

Vacances au soleil, Mudas (gaspillages) sans pareil

 

 

Pour rappel l’orthodoxie du Lean définit les 7 Mudas comme suit :

– La surproduction

– Les stocks

– L’attente

– Les transports

– Les mouvements

– Le Muda de process (voir la série Le Muda de Proces, qu’es aquò ?)

– La non-qualité (rebuts, retouches, reprises)

 

Or bien souvent, la période des vacances estivales est une source propice aux Mudas de toutes sortes, mais aussi aux deux autres fléaux (voir les 3M) que sont le Muri et le Mura.

Mais avant de passer en revue quelques exemples, j’entends d’ici vos interrogations.

 

Pourquoi chercher les Mudas dans une activité qui n’est pas productive ?

 

À mes yeux la réponse est évidente.

Le Lean n’est pas juste une méthode que l’on pratiquerait au boulot pour obtenir une meilleur productivité et que l’on arrêterait en quittant l’entreprise.

 

Le Lean est un ensemble de pratiques teinté d’un état d’esprit

 

On ne fait pas du Lean, sinon c’est du “Canada Lean

 

On devient Lean

 

Et lorsqu’on devient “quelqu’un d’autre”, ce n’est pas à temps partiel …

c’est tout le temps et c’est partout    🙂

 

Par ailleurs, un des buts de ce blog est de “vous apprendre à voir” (les Mudas). Et la meilleure façon d’apprendre est encore de pratiquer.

Plus vous pratiquez, plus vous voyez. Plus vous voyez, plus vous prenez conscience que nous occupons 99 % de notre temps avec du Muda.

Mais vous verrez, avec le temps, au fur et à mesure que vous gagnerez en maturité Lean, les Mudas vous sauteront aux yeux, sans même y réfléchir. Cela deviendra une évidence

Alors, pourquoi ne pas commencer par s’entraîner là, tout de suite, en vacance ?

 

Allons-y gaiement !

 

L’attentesablier

 

  • Nous sommes samedi 1er août 2015. Bizon Futé l’a classé “Samedi Noir”. Les “juillettistes” rentrent, les “aoûtiens” partent. Vous roulez sur l’autoroute A6 (Paris-Lyon) ou sur l’A7 (Lyon-Côte d’Azur). Que dis-je vous roulez … vous êtes dans un accordéon géant. Vous attendez au péage d’entrée, vous attendez au péage de sortie, entre les deux c’est une succession d’attentes et de “roulages” … Inutile de vous faire un dessin.

 

  • Une fois sur place, rebelote. Il y a du monde partout, … mais ce “partout”, c’est surtout … devant vous !
    Quelle que soit l’activité
    (enregistrement de la réservation, douche froide après le bain salé, faire les courses dans des supérettes surchargées, acheter une glace à l’italienne aux enfants, aller au restaurant, visiter le zoo ou l’aquarium du coin, …), … il y a la queue !

 

Le transport

 

Voiture surchargee

  • Nous partons pour trois semaines sur les 52 que compte une année. Soit un ratio de 3/52 = 5,7 % du temps annuel.
    Alors, pourquoi déménage-t-on 50 % de notre domicile ?
    Vous êtes sûr ? Vous n’avez pas une petite idée ?
    Ne serait-ce pas la faute au “JACO” (Juste Au Cas Où) ?
    À moins que ce ne soit Madame ? (Attention, cause à ne pas à évoquer si vous souhaitez un séjour paisible … c’est du vécu   😉 )

 

 

Materiel de plage

  • La plage, c’est super ! Mais la plage avec deux petits … et tout le matos (bouées, sauts, pelles, râteaux, planches, etc.) … en double exemplaire parce que chacun veut les siens … en plus de tout le reste (crèmes solaires à tous les indices, serviettes, parasol, eau, …) … cela relève de l’expédition!

Peut-être qu’un ou deux chameaux seraient plus appropriés que … les bras et le dos de papa !!!

 

La non-qualité et les mouvements

 

  • Pour ma part, j’aime bien le changement. Il n’empêche. Lorsque nous prenons une location, il faut un certain temps pour trouver ses repères.
    Ce temps d’adaptation donne lieu à son cortège d’hésitation, notamment au moment des repas. Il manque toujours “quelque chose” sur la table. Le problème, c’est qu’il manque “quelque chose” … dix fois par repas !!! (retouches, ou reprises, mais dans tous les cas mouvements)
    Nous sommes donc constamment en train de nous lever pour aller chercher ce “quelque chose”. Et, loi de Murphy oblige, ce n’est qu’une fois bien assis que l’on se rend compte qu’il nous manque “quelque chose d’autre” !!!

Ah, le lit de Philippe Noiret dans “Alexandre le bienheureux”, quel rêve parfois …

Lit alexandre-le-bienheureux

 

  • Autre cas. Après la perte des repères géographique (changement de lieu de vie), la perte des repères temporels. Je ne sais pas pour vous, mais pour ma part, en vacances le temps ne s’écoule pas de la même manière que le reste de l’année. Les heures de repas fluctuent (le top étant davantage donné par l’apéro que par l’heure elle-même). C’est pareil pour les levers et les couchers. Et généralement, au bout d’une semaine, je ne sais plus quel jour nous sommes.

Mon cerveau est alors passé en mode “coooooool mon frère”, un peu style Bob Marley, le pétard en moins.
Cet état second est très paisible. Je me sens “MOU”, je suis “MOU” et évidemment, … j’oublie tout.
Je vais faire les courses sans la liste; je vais acheter le pain sans un sou; je vais changer le bouteille de gaz sans prendre la bouteille vide, etc., etc., etc.
Or vous connaissez le proverbe :“Qui n’a pas de tête, a des jambes” … et donc des mouvements et déplacements supplémentaires pour aller chercher ce que j’ai oublié.

C’est tout sauf du “bon du premier coup”. C’est de la non-qualité.   😉

 

  • Dernier exemple de mouvements supplémentaires : Le levé de coude. Oh non, je vous rassure, il ne s’agitface-grin pas de Tennis, c’est trop violent. Non, non, je parle des apéros …
    Lever le coude de façon répétitive (qd même pas jusqu’aux TMS) est fatigant, mais dans ce cas … qu’est-ce que c’est bon !!!!

 

Economisons l eau

 

 

Ce qu’il faut retenir

 

Après ces quelques exemples simples, nous pouvons constater que les vacances sont une source inépuisable de Mudas.

Toutefois, même si ces derniers sont un peu différents de ceux que nous connaissons le reste de l’année, le résultat est assez similaire … c’est toujours du Muda dans 99 % du temps.

Naturellement, nous sommes des générateurs de Mudas. Que ce soit en vacance, au boulot ou ailleurs.

C’est comme ça, c’est pareil pour nous tous … et ce n’est pas la fin du monde !

L’important est d’en prendre conscience et d’essayer de lutter contre cet état de fait, en commençant … par soi même (facile de voir la paille dans l’œil du voisin, alors qu’on a une poutre dans le sien  😉 ).

Apprenons à devenir “exemplaire”.

 

Pour finir, je voudrais vous faire remarquer que les Mudas évoqués dans cet article s’accompagnent généralement de soleil, de chaleur, de plaisir et de moments conviviaux. Ils laisseront de bons souvenirs et permettront de recharger les batteries pour repartir du bon pied à la rentrée.

 

Alors je ne sais pas pour vous, mais pour ma part …

 

… à être dans le Muda jusqu’au cou …

 

… autant que cela soit en vacance et au soleil !!!

 

Sourire Smiley

 

 

 

Je vous souhaite à tous d’excellentes vacances d’été 2015

 

 

 

 

 

 

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

3 réponses à Y a du soleil et des nanas …

  1. schahl dit :

    Je vous souhaite aussi de bonnes vacances estivales.
    J’ai toujours le sourire quand je lis votre Blog.

    Allez pas de mudas de temps

    A bientôt


    • Je vous remercie « schahl » pour votre commentaire sympa.

      C’est donc vous qui lisez mes articles … Je vous rassure, vous n’êtes pas la seule.

      Dans tous les cas, s’ils vous font sourire, alors j’en suis ravi. Pourquoi le Lean devrait il être triste ?
      Allez, petit bonus s’il vous reste 5 minutes avant de partir en vacance : http://www.aufildulean.fr/lauteur/histoire-den-rire/

      Je vous souhaite d’excellentes vacances d’été.

      Bien cordialement,

      Eric

  2. Ping :Y a du soleil et des nanas … | Lean mana...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *