Du 5S dans vos tiroirs

Le Lean est avant tout un état d’esprit

 

tiroirtiroir

S’il est difficile de définir ce qui est Lean, il est
nettement plus facile de définir ce qui ne l’est pas.

 

Le monde qui nous entoure regorge d’exemples qui ne sont pas Lean et dont nous n’avons pas toujours conscience.

 

 

Le tiroir du bureau

 

tiroir1

 

 

Pas Lean

 

 

Généralement, un tiroir de bureau ressemble à ça !

Lorsqu’on a besoin d’attraper un objet, il nous faut faire un peu de tri pour y parvenir. En fait, je dois souvent pousser les objets qui le côtoient …

Cela est en fait dû au fait que vous disposez de 5 à 10 rangements, pour “stocker” une vingtaine d’objets. Il est alors nécessaire de faire des regroupements plus ou moins hétérogènes.

Ici, la gomme, les crayons et le taille-crayon sont regroupés. C’est assez logique. Oui, mais le critérium (qui n’est autre qu’un crayon) ne rentre pas dans “la case”. Il a donc été placé … avec le Stabylo …

Par ailleurs, autant je dois pouvoir attraper la gomme sans trop de problèmes, autant pour prendre un crayon, cela risque d’être plus galère. En effet, j’ai 7 crayons côte à côte !

Peut-être est-ce nécessaire … ou pas ?

Peut-être est-ce dû aux différents types de mines (HB, 2B, 2H, etc.) … ou pas ?

Peut-être est-ce tout simplement … du stockage !

 

Tiroir spécial filles

Trop facile avec le maquillage … (hé, hé, hé, désolé je ne résiste pas à faire un peu de provoc “anti-fille”)

tiroir-maquillage

 

 

Pas Lean

 

Si vous voyiez l’étagère à parfums de ma belle sœur …

C’est bien simple, elle ne jette rien. En effet, lorsqu’il reste 10% de parfum dans le flacon, elle en achète un autre. Le problème, c’est qu’elle se met à utiliser le nouveau … mais ne finit pas l’ancien; et comme il n’est pas vide, elle ne le jette pas non plus.

Vous imaginez l’étagère après vingt ans ?!!!

Promis, juré, craché, si je mens, je suis transformé en “Tayloriste” …
je vous jure que c’est vrai de vrai !!!

 

 

Le tiroir revisité

 

flbureau-1

 

Beaucoup plus Lean

 

OK, je le concède, les gars qui ont fait ça sont ceux qui forment aux 5S dans cette entreprise.

Pourquoi est-ce génial ?

1) Tout est accessible immédiatement sans avoir besoin d’ouvrir son tiroir. Tout objet nécessaire à une place et tout objet est à sa place.

 

2) Chaque emplacement est identifié. Si un objet manque, je vois de suite lequel. C’est du management visuel (voir pour agir).

 

3) La tour de nylon est rotative et placée entre les deux bureaux qui se font face. Du coup, le matériel nécessaire pour les deux bureaux a été divisé par deux. À quoi sert-il d’avoir chacun son rouleau de scotch, chacun son agrafeuse, chacun sa paire de ciseaux ???
Le besoin est généralement occasionnel.

 

Cette astuce génère donc une économie de matériel, une économie de place (deux tiroirs vides) et une économie de temps par un meilleur accès aux objets !

 

 

Allez, les filles, je ne vous oublie pas …

 

360deg-rotation-rangement

 

 

Beaucoup plus Lean

 

Certes, cela prend un peu de place. Mais avouez que c’est pas mal.

Surtout, le gros avantage, c’est que ces types de rangement ne vous permettent pas l’accumulation infinie !

La place étant limitée, cela vous oblige à régulièrement vous débarrasser de ce qui ne sert plus (le S1 des 5S) pour éviter que cela ne déborde !

 

 

 

 

 

Et vous, fille ou gars, n’est-ce pas un peu le “bordel” dans vos tiroirs ?

 

 

 

 

Taggé , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

4 réponses à Du 5S dans vos tiroirs

  1. Manu dit :

    Je rêve ou tu « piques » un crayon chaque fois que tu vas chez IKEA ? LOL
    Bon, 5S connais pas !
    4S ok, ça me parle !
    Mais le tiroir, ce n’est pas du 4S, c’est du RANGEMENT.
    Le 4S a comme PREREQUIS que la séquence de travail est prédéfinie. Que ce soit un STANDARD, et que ce soit répétitif, à chaque CYCLE.
    Ce n’est pas le cas, ni pour le travail de bureau, ni pour masquer les rides et la pâleur.
    Ce n’est pas parce que ce n’est QUE du rangement qu’il ne faut pas le faire…
    Promis, la prochaine fois je fais une photo de l’établi de PAUL, parce que ta belle sœur c’est une AMATRICE à coté de Paul, une « petit zizi ».


    • Salut Manu,

      je te remercie pour ton commentaire … et désolé de ne répondre que maintenant.

      Concernant les crayons Ikéa, c’est exactement ça ! De toi à moi, heureusement, ce n’est pas un tiroir de mon bureau … je n’ai pas de tiroir à mon bureau !

      Concernant le 4S et le 5S, je te reçois 5/5. Mais ici, si tu ne fais que du 4S tu n’arrives à rien … afin je parle de ma propre expérience.

      Lorsque tu dis que le tiroir ce n’est pas du 4S mais de rangement, je pense encore te comprendre. Par contre lorsque tu me dis que “la séquence de travail prédéfinie” est un PREREQUIS au 4S … tu me perds.

      J’ai bien retenu qu’un des prérequis du travail standardisé est l’aspect répétitif et je vois bien l’avantage du 4S dans un “travail standardisé”, mais
      je pensais que le 4S n’était pas corrélé au travail standardisé.
      Le 4S est bien un élément de fondation de la maison Toyota, comme le travail standardisé, mais bien que liés, ils ne sont pas dépendants les uns des autres.

      De plus, tu sembles dire que le 4S ne s’applique pas aux bureaux. Je suis assez surpris …

      Comme quoi, j’apprends toujours …

      Vas-y, envoie une photo de l’établi de Paul, que l’on rigole un peu …

      A+,

      Eric

  2. Giovanni dit :

    Bravo Eric!
    Tout est vrai et si bien dit.
    Un vrai régal et une super réflexion.
    Merci!


    • Bonjour Giovanni,

      outre le fait que je vous remercie d’avoir laissé ce commentaire élogieux, je voulais m’excuser de n’avoir pas pris le temps de vous répondre plus tôt.

      J’espère que ce modeste article vous aura permis d’approcher un peu le “monde du Lean”, à moins que vous ne soyez déjà touché par le virus… C’est le but de ce blog.

      Au plaisir de vous lire à nouveau.

      Bien cordialement,

      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *