Le chainon manquant

Et si le Lean avait son chaînon manquant ?

 

Le-Chainon-Manquant

 

 

Vous souvenez-vous de “Oh” le héros du film de Picha “Le Chainon Manquant” sorti en … 1980 ?!!!

Pour ceux à qui cela rappelle quelques lointains souvenirs, vous pourrez le voir gratuitement sur Youtube en cliquant sur le lien

 

https://www.youtube.com/watch?v=2vthqiMdY78

 

 

 

C’est une parodie de la théorie de l’évolution (théorie bien sérieuse, elle) qui reprend les arguments de Darwin.

L’homme serait l’aboutissement d’une suite de transitions dont l’origine serait un ancêtre commun avec les singes. Or, selon ce point de vue, dans cette longue “chaîne”, il existerait un chainon faisant lien entre “les ancêtres des singes” et “les premiers hommes”.

Mais, de ce “chaînon”, il n’existe aucune preuve matérielle ou scientifique (fossiles).

 

C’est le “chaînon manquant”

 

Nota : Il semble admis aujourd’hui, par le monde scientifique, que la Théorie de l’évolution est fausse ( Wikipedia mon ami : http://fr.wikipedia.org/wiki/Forme_transitionnelle ).

 

 

Et le rapport avec le Lean, il est où ?

 

 

Oh rassurez-vous, c’est assez simple. Comme d’autres passionnés de Lean, nous sommes toujours à la recherche de ce qu’il manque aux entreprises pour devenir davantage Lean. Elles sont toujours “trop-ci”, “pas-assez-ça” … Il y a toujours un “chainon manquant” !

 

Mais en gros c’est de leur faute, pas de la nôtre, pas de la mienne !

Ange aureolePeut-être connaissez-vous le proverbe “Si l’élève n’a pas appris, c’est que le maître n’a pas enseigné” ?

En effet, il serait un peu trop facile, comme je l’entends si souvent (et même beaucoup trop souvent à mon goût), de simplement critiquer les entreprises, leur patron, leurs managers, leurs employés…

Serions-nous capables de faire mieux à leur place ? De même, les patrons seraient-ils capables de faire mieux que leurs employés s’ils étaient à leur place ?

 

Alors, soyons bien clairs. Cela nous concerne tous … et moi le premier !

 

Pour être écouté, il faut être crédible. Pour être crédible, il faut être “Exemplaire
(entendez dans le sens de montrer l’exemple, pas d’être parfait).

 

Commençons donc par “nous appliquer” ce que

nous préconisons aux autres d’appliquer !

 

 

Et si le chaînon manquant du Lean était …

 

l’humilité ?

 

Petite précision, je parle d’humilité, pas de modestie.

L’humilité n’est-ce pas d’abord le fait d’accepter de “ne pas être certain”, “d’avoir des doutes” … mais aussi d’accepter “de lâcher prise” dans certaines situations ?

Or pour nous, occidentaux, les doutes s’apparentent à une faiblesse … sauf peut-être en philosophie …

 

Nous sommes convaincus que notre vérité est LA vérité. Lorsque j’écris “notre vérité”, ce n’est pas celle qui nous est inculquée, c’est celle plus convaincante issue de nos expériences. Nous avons vécu une “expérience” (voire plusieurs fois la même expérience), alors elle fait “foi” et devient “croyance”.

 

Je vois beaucoup de consultants, d’experts, même parmi mes “professeurs”, expliquer ce qu’est le Lean. Ils le font avec plus ou moins de conviction, de sagesse et de certitudes.

Et ce n’est pas si mal pour apprendre. Au départ …

 

 

Pourquoi l’humilité est-elle si importante ?

 

De mon point de vue, elle est nécessaire pour continuer à apprendre.

J’étais, je suis, je resterai un débutant “en Lean”. C’est plus qu’une simple conviction, … c’est un souhait.

 

Et c’est ce souhait qui, je crois, me permet de rester à l’écoute, de continuer à observer, et mieux encore …

… de continuer à Apprendre.

 

Je continue à apprendre, car en dépit de ce que je connais du Lean, je suis convaincu qu’il me reste tant à apprendre.

Je continue à apprendre les 5S chaque fois que je fais un chantier, je continue à apprendre le A3 chaque fois que j’en fais un, etc., etc.

 

Est-ce difficile ?

 

Oui et non.

 

Oui, parce que cela se travaille. Il faut rester en alerte et se méfier de nos propres certitudes. Un de mes Senseis / professeur m’a dit un jour : “Chaque fois que je pense avoir compris quelque chose du Lean, il y a toujours un “Japonais” pour m’en montrer une autre facette, une autre dimension”.

 

Non, parce que l’humilité vous enlève une pression. La pression du succès impératif. Cela vous apprend à mieux digérer les échecs et à rebondir, pour être plus performant.

Cela vous apprend aussi que vous n’êtes pas indispensable et que le monde tournera sans vous lorsque vous ne serez plus là.

Cela vous apprend aussi à garder le courage, jour après jour, pour planter des graines qui peut-être ne germeront que le lendemain, dans 6 mois, dans trois ans … ou jamais.

 

Et si l’humilité permettait les 5 valeurs de Toyota ?

 

Pour rappel, ces cinq valeurs sont (dans le désordre) :Logo Toyota

  • Le Respect
  • Le Teamwork (travail d’équipe)
  • Le Challenge
  • Le Genchi Genbutsu (le factuel, le terrain)
  • Le Kaizen

 

Comment pouvez-vous écouter les autres sans les respecter ? Si vous êtes persuadés d’avoir toujours raison, vous ne leur reconnaissez pas de légitimité. J’ai vu bien souvent des ouvriers avec des talents, voire des dons, insoupçonnés dans leur sphère privée (des musiciens, des écrivains, des peintres, des sportifs de haut niveau, …).

Comment créer un travail d’équipe, si vous ne faites que “donner” (des ordres, des conseils, des savoirs,…) sans accepter, humblement, de “recevoir” des autres ?

Comment “Challenger” une personne, une équipe, sans tolérer le droit à l’échec ? Cela passe par l’empathie, le souvenir de ses propres échecs et la persévérance.

Comment être sûr et comprendre les vrais problèmes en restant dans “sa tour d’ivoire”, son bureau ? Rien ne vaut d’aller sur le terrain pour parler avec des faits et dépasser les jugements.

Comment progresser et faire progresser les autres, si je suis certain qu’il n’y a pas de meilleure façon de faire que la nôtre ? L’état d’esprit Kaizen nous invite naturellement à l’humilité.

 

Quant à savoir si c’est l’humilité qui permet les 5 valeurs de Toyota, ou l’inverse, peu m’importe. C’est un tout.

 

C’est avant tout une histoire de Pratiques !

 

 

Petit retour sur l’origine de ce Blog

 

Ceux qui suivent ce blog depuis la première heure (et je les remercie chaudement) se rappellent certainement de l’esprit qui était le mien à l’époque de sa création (et qui l’est toujours).

Je vous invite à revoir ma page Auteur.

J’y écris :

Mon idée est de partager avec vous ma propre compréhension du Lean, en m’appuyant sur des exemples de situations concrètes que je rencontre “au fil de l’eau” lors de mes interventions sur le terrain (le Gemba)

 

Le but fondamental n’est pas de vous expliquer le Lean, de vous dire ce que c’est ou non. Le but c’est de vous faire partager ce que “je comprends du Lean”… et ce, même si parfois je peux donner l’impression contraire.

Tout simplement parce qu’on ne peut pas comprendre le Lean en se le faisant expliquer.

 

Le Lean s’apprend en le pratiquant !

 

 

Ce qu’il me semble important de retenir

 

Travaillons notre humilité

 

Que nous soyons patron, manager, opérateur, en PME ou grand groupe, consultant, professeur, auteur de livre, membre de L’institut Lean France, …

 

… nous en avons tous besoin !

 

 

 

TOUS !!!

 

 

 

Et vous-même, pourquoi en serait-il autrement ? Réfléchissez-y ! 😉

 

 

 

 

 

4 Commentaires


  1. Merci pour ce message
    Je suis tout à fait en phase avec cette approche !
    Bravo


    • Bonjour Aurore,

      je vous remercie pour votre commentaire.

      Grâce à vous, je sais maintenant que je ne suis plus le seul à croire aux vertus de l’humilité pour progresser sur la route du Lean … 😉

      Bien cordialement,

      Eric


  2. Bonjour,
    Une remarque, hors sujet Lean, mais en rapport avec la phrase ‘Il semble admis aujourd’hui, par le monde scientifique, que la Théorie de l’évolution est fausse ».
    Non, la théorie de l’évolution n’est pas fausse.
    Cela arrangerait les croyants pur et dur de tout bord (chrétiens, etc..) mais l’évolution est là, bien établie. Ne serait-elle pas un peu le « Kaizen de la nature » 🙂 ?
    Pas contre, je ne suis pas spécialisé pour émettre un avis sur l’existence ou pas du chainon manquant.

    Cordialement


    • Bonjour Alexis,

      je vous remercie pour votre commentaire.

      N’étant pas moi-même spécialiste de la question, je vous renvoie à la page Wikipédia dont le lien figure dans l’article.
      D’après ce que je comprends, il semblerait que la théorie de l’évolution telle que l’a décrite Darwin soit aujourd’hui fausse, car “incomplète”.
      En gros, il semble que, selon Darwin, l’homme est un descendant du singe et que cette évolution soit le résultat “d’étapes/mutations” successives.
      Or d’après cette théorie, il manquerait une étape, le fameux Chainon Manquant.
      Aujourd’hui, les scientifiques semblent mettre l’accent sur le caractère continu de l’évolution. Cela reviendrait à dire que l’homme ne descend pas du singe, mais est un singe à part entière dont l’évolution aurait mené à l’homo sapiens sapiens.

      Point de croyances religieuses ici. Simplement une théorie scientifique qui semble succéder à une autre théorie scientifique plus ancienne.

      Et j’aime bien votre image : Evolution = Kaizen de la nature (bien que l’évolution n’est pas toujours été positive, alors que le Kaizen l’est).

      Bien cordialement,

      Eric

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *