Le Muri

Muri ou le meilleur moyen de fondre un plomb …

 

j en ai marre

 

Comme nous l’avons vu dans mon post précédent (voir Muri, Mura, Muda : Les 3 M), le Muri est un des trois grands maux du Lean.

Toutefois, moins connu que le Muda (le gaspillage), nous en parlons peu.

 

C’est un tort !

 

Qu’est-ce que le Muri ?

 

 

Comme précisé la dernière fois, il représente l’excès, la surcharge ou l’irrationnel. En un mot, tout ce qui sort du cadre ordinaire et excède les capacités naturelles. Le Muri concerne aussi bien les hommes que les machines.

Plus subtilement, et je ne l’ai compris qu’il y a très peu de temps, la difficulté peut aussi être du Muri.

 

Quelques situations et exemples de Muri

Gaston-cadences infernales

 

Nous sommes confrontés au Muri lorsque :

– Nous devons “speeder” pour effectuer une tâche en 3 heures alors qu’il nous faut habituellement une journée pour la réaliser

– Nous faisons face à un imprévu qui casse toute l’organisation / planning que nous avions mis du temps à concevoir

– Nous devons travailler dans un environnement inadéquat et avec des outils inadaptés

– Nous manquons de toutes les informations nécessaires à la réalisation d’une tâche qui nous est confiée

– Nous sommes soumis à une cadence supérieure au raisonnable

 

temps modernes

 

– Il est délivré dans un atelier les 500 OF pour les trois semaines à venir (charge de travail délivré par lot) là où la charge pour deux jours aurait été suffisante

– Il nous est demandé de produire vite, alors qu’une manipulation est particulièrement difficile à effectuer ou pire, est dangereuse

– Il nous est demandé un niveau de qualité déraisonnable sur un procédé qui ne le permet pas

– Il nous est demandé une haute fiabilité ou une grande stabilité sur un procédé qui ne le permet pas

– Il nous est demandé d’exécuter une tâche pour laquelle nous n’avons pas été formée

– On continue à faire tourner plein pot une machine en sautant sa maintenance préventive jusqu’à atteindre la rupture et donc la panne

– Etc, etc, etc…

Pour faire simple, nous sommes en présence de Muri dans toute situation qui …

 

nous stresse, nous speede, nous énerve,

nous met sous pression et/ou en colère !

 

Quels impacts et quelles conséquences ?

 

Les impacts les plus fréquents et les plus immédiats sont le sentiment de “Ras-le-bol” ainsi qu’une baisse du niveau de qualité.

Le “Ras-le-bol” génère souvent à moyen terme de l’absentéisme et à long terme du “présentéisme”, à savoir “je suis présent physiquement, mais je ne suis pas là mentalement”.

C’est clair, avec le temps le Muri génère démotivation et déficit d’implication.

Par ailleurs, être stressé, speedé, démotivé et non impliqué,… ce ne sont pas les meilleures conditions requises pour obtenir un produit de qualité.

Plus il y a de Muri, plus il y a de retouches et reprises, plus le taux de “Bon du premier coup” chute et moins votre process est fiable.

C’est aussi, mettre le doigt dans un cercle vicieux. En effet, plus la qualité d’un produit sera faible, plus il sera stressant et démotivant à produire.

 

Quels sont les Mudas générés par le Muri ?

 

C’est bien simple :                  TOUS !

Lorsque vous “speedez” pour faire des pièces “vite vite”, il n’est pas rare d’en faire quelques-unes de plus (par inattention, ou volontairement en se disant que la prochaine fois … vous en aurez dans votre casier). C’est de la surproduction et des stocks. De plus, sous la pression, on ne prend plus le temps de la réflexion et il arrive de faire des choses en dépit du bon sens ou inutiles (Muda de Process).

Lorsque la cadence est trop importante, vous faites des erreurs ou des oublis (Muda de non qualité). Il est alors nécessaire de reprendre les pièces (Mudas de Mouvement, de Transport).

Lorsque les informations sont incomplètes ou les outils inadaptés, vous Smiley tristegénérez du stress et des attentes.

Vous voyez ! Ils sont tous là !

 

Quelle est l’origine du Muri ?

 

Vaste sujet !

Néanmoins, par delà les causes directes (mauvaise organisation, pas de standard de travail, planning en perpétuelle évolution, etc.), je pense que les principales causes de la présence de Muri sont :

  • L’habitude de travailler en mode pompier. Pour beaucoup d’entreprises et de managers, c’est un mode de fonctionnement normal.
  • Le fait que l’on ne sait pas “voir” ni identifier les gaspillages (Mudas). En effet, il n’est pas rare d’entendre “c’est comme ça, ça fait partie du boulot”. On néglige alors l’impact négatif du Muri.
  • L’absence de prise de conscience que l’amélioration des conditions de travail ne concerne pas que la pénibilité physique du poste (l’ergonomie), mais aussi sa pénibilité mentale
  • L’idée bien Tayloriste qu’un ouvrier, n’est pas fait pour réfléchir et encore moins pour avoir des états d’âme, mais pour exécuter
  • L’absence du management de premier niveau sur le Gemba (terrain), trop souvent occupé en réunion ou à faire du reporting, ce qui lui empêche de constater l’anormalité de la situation

 

Qui ou quoi est responsable du Muri ?

 

Attention, dans l’état d’esprit Lean, l’idée n’est pas de rechercher un coupable ou de blâmer des individus.

Mais clairement, le Muri provient de la défaillance des processus et des modes de management.

En effet, à quelques exceptions près, le Muri n’est pas créé par le Gemba (terrain).

Par exemple, le manque de standard de travail fait que l’information ne sera pas transmise complètement ou correctement.

Demander à un opérateur non formé d’intervenir sur une tâche prouve qu’il y a une faiblesse tant dans le développement de la polyvalence que dans la prise de décision du management.

Un procédé non maîtrisé ne permet pas d’en connaître ses limites. Dès lors, il n’est pas surprenant de le solliciter au-delà du raisonnable.

 

Dans un prochain article, nous verrons quelles sont

les possibilités pour éliminer ou réduire le Muri

 

 

 

Et vous, de quels exemples de Muri pouvez-vous nous faire part ?

 

 

 

 

Taggé , , , , , , .Mettre en favori le Permaliens.

6 réponses à Le Muri

  1. Ping :Le Muri | Lean management | Scoop.it

  2. ANDRIAMANANTENASOA dit :

    c’est tout à fait vrai

  3. Ping :Le Mura (2/2) | Au fil du Lean ...

  4. Ping :Muri et Mura sont sur un bateau ... | Au fil du Lean ...

  5. Ping :Le flux tiré, qu'est-ce que c'est ? | Au fil du Lean ...

  6. Ping :Quotas et primes, les tueurs de Lean 2 | Au fil du Lean ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *