Less is more …

Et si les objectifs étaient la simplicité et la concision ?

 

less is more

 

Petits mes enfants adoraient cette phrase :

Plus je pédale moins vite, moins j’avance plus vite !

Cela les faisait rigoler … et moi, j’adorais les voir rire.

 

Maintenant, si je le leur dis, je passe pour le gros ringard de service … l’humour s’est transformé en grandissant … ils rient moins facilement, … mais captent mieux la subtilité, le second et troisième degré.

En fait, comme je n’arrête pas de dire des co……s depuis qu’ils sont tout petits, ils sont “vaccinés”.

 

Mais revenons à “Less is more”.

Pourquoi …

 

moins c’est mieux ?!

 

 

Winston Churchill disait …

 

 

Bien que n’ayant pas retrouvé exactement ces propos en cherchant sur le Web, il paraît qu’il aimait à dire :

 

Pour préparer un discours de trois heures, je prends trois minutes.

Pour préparer un discours de trois minutes, je prends trois heures.

 

Pour un long discours il ne serait nécessaire de préparer que les grandes idées et la direction, puis de combler l’espace en prenant des exemples, en détaillant des situations vécues, en faisant appel à son expérience et sa propre histoire, etc., etc. Bref, quelques idées maitresses et beaucoup de bla-bla.

 

En revanche, pour un discours très court, il faut énormément le travailler pour apporter beaucoup de précision. Il est nécessaire que chaque mot soit judicieusement choisi et apporte du sens. Vous n’avez que peu de temps pour que votre speech marque les esprits et les mémoires. Ce moment doit être intense et percutant.

Or pour être intense et percutant sur un temps limité, votre discours se doit avant tout d’être …

 

Simple, Clair, Concis !

 

Nota : Ce que Churchill disait, c’est qu’il lui fallait une heure de préparation par minute de discours …

 

 

Visite de Toyota

 

Contrairement à ce que vous pourriez penser, je ne vous parlerai pas du site qui fabrique les voitures à Onnaing près de Valenciennes. En effet, lorsque vous visitez ce site, vous voyez une immense usine avec une chaîne d’assemblage automobile … comme on peut souvent en voir “à la télé”.

C’est normal, la visite est organisée comme du tourisme industriel, et on s’arrête peu pour prendre le temps d’observer.

Et lorsqu’on s’arrête, on ne voit pas grand-chose

Toyota Ancenis

 

Je préfère vous parler du site Toyota d’Ancenis (44) qui fabrique les chariots élévateurs. J’ai eu la chance de pouvoir le visiter en 2008.

Après la visite des ateliers, notre accompagnateur fait un tour de table afin de recueillir notre sentiment.

Les personnes du groupe, souvent néophyte en Lean, sont parfois un peu déçues. Elles s’attendaient, à voir un système de production (le fameux Toyota Production System, TPS dont on leur parle tant) très élaboré … et elles n’ont vu qu’une “petite” ligne de fabrication simple et assez silencieuse … où “tout roule”.

 

Par “très élaboré”, la plupart des personnes pensent “très complexe”. Nous nous attendions à voir des tableaux de bord remplis d’indicateurs “dans tous les sens” et une ligne de fabrication où règne la FRÉNÉSIE !

De tout cela, il n’y avait point !

 

Par contre, notre accompagnateur nous précise :

Nous sommes à peu près 500 personnes sur le site.

Il y a une équipe dédiée de dix personnes (soit environ 2% de la masse salariale) chargées de mettre en œuvre les suggestions d’amélioration proposées par les opérateurs de lignes.

L’année dernière, 99 % des suggestions proposées ont été réalisées.

 

Le Kaizen est roi !

Ninja japonais

 

 

Ce qu’il faut retenir

 

Dans bien des cas, ce qui nous paraît simple ne force pas notre admiration.

En occident, nous sommes naturellement bien plus impressionnés par une chaine d’assemblage automatisée et robotisée (et je l’avoue, c’est kiffant !  😉 ), que par une ligne d’assemblage manuelle super bien organisée.

Pourtant, avec le temps, mon regard a changé. Je considère aujourd’hui que :

 

Ce qui est simple est abouti

 

Ce qui est complexe est “brut”
(pas encore travaillé ni amélioré)

 

Or, pour passer du “complexe” au “simple”, sans rupture (technologique), il faut faire du …

 

Kaizen !

 

 

Nota : Pour ceux d’entre vous qui connaissent les 5S, souvenez-vous, le second SIdentifier, Ranger, Agencer, … signifie aussi “rendre évident”. Et ce qui est évident, nous le trouvons simple et clair. Visitez une entreprise sur la voie des 5S et bien souvent la première impression que vous aurez sera qu’elle est vide ! Vous serez alors en mesure de voir le flux qui probablement vous semblera … être un flux des plus simple.

 

 

 

 

Et dans votre boite, simplicité et concision sont-ils des termes usuels ?

 

 

 

 

 

Taggé , , , , , .Lien pour marque-pages : Permaliens.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *